TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e




L’escape game, un nouvel outil de recrutement ?

Favoriser la marque employeur



Le jeu d’évasion devient une composante du processus de recrutement. Il permet aux recruteurs de repérer les qualités qu’ils recherchent chez un candidat. On ne parle pas de compétence technique, mais de soft skills. Un plus pour le recruteur et le salarié.


Rédigé par le Lundi 3 Décembre 2018

Première étape du recrutement, l'escape game permet d'observer le comportement des candidats face à une énigme, sous l'oeil du recruteur. - DR Happy Hour Escape game
Première étape du recrutement, l'escape game permet d'observer le comportement des candidats face à une énigme, sous l'oeil du recruteur. - DR Happy Hour Escape game
Un groupe de trois à quatre personnes, des malles scellées et pour les ouvrir, une série d’énigmes à résoudre, des codes à déchiffrer, des manipulations ludiques à réussir, des indices à rechercher. Le succès des escape game ou jeu d’évasion, n’est plus à démontrer.

La nouveauté, c’est l’intérêt que leur portent les RH. « C’est un outil permettant de manière ludique de révéler en situation réelle le savoir-être, les potentiels et les personnalités de candidats ou des collaborateurs », note Martine Pick Lakshmanan, fondatrice de Happy Hour Escape Game. Lancée il y a quatre ans auprès du grand public, l’activité s’est développée pour accompagner les recruteurs.

Autre intérêt, sur un marché tendu de l’emploi, la démarche permet de valoriser l’entreprise.

« Les ateliers peuvent donner une image dynamique et jeune de cette dernière. Cela peut permettre d’attirer de nouveaux talents », confirme Natacha Aubert, déléguée régionale emploi chez AccorHotels.

Cerner la personnalité du candidat

Martine Pick Lakshmanan, fondatrice de Happy Hour Escape Game. - DR Happy Hour Escape Game
Martine Pick Lakshmanan, fondatrice de Happy Hour Escape Game. - DR Happy Hour Escape Game
Déceler la capacité d’observation du candidat, son bon sens, sa vivacité d’esprit, sa courtoisie au sens large, l’esprit d’équipe, son contrôle émotionnel ou encore son aptitude à évaluer la difficulté et demander de l’aide… L’escape game est un terrain de jeu intéressant de révélation des candidats.

Une nouvelle méthode de recrutement qui séduit le groupe AccorHotels. « On avait envie d’humaniser notre processus de recrutement et de s’intéresser beaucoup plus à la personnalité du candidat », souligne Natacha Aubert.

Ici pas de perdants, ni de gagnants. La méthode est basée sur les « small wins », une série de petites victoires, qui vont rassurer et mettre en confiance le candidat. « Les participants n’ont pas forcément l’âme joueuse et on ne cherche pas à découvrir le champion du monde de l’escape game », ironise Martine Pick Lakshmanan.

Cette activité accessible favorise l’esprit d’équipe, l’esprit d’initiative, la curiosité et nécessite une bonne communication entre tous.

Repérer des profils à haut potentiel

« L’objectif est de s’en servir lors de sessions de recrutements, où on fait venir 50 ou 60 personnes. C’est un premier filtre », explique Mary Kowalkowski, déléguée régionale emploi chez Accorhotels.

Le groupe a tenté l'expérience pour recruter des contrôleurs de gestion, du personnel RH, pour l'accueil, des chefs de rang, du personnel maintenance technique, ainsi que des responsables d'étage.

L’escape game arrive en complément de la partie entretien, qui est nécessaire pour valider la partie technique. Il peut permettre de donner la chance à des candidats qui ne seraient pas retenus après un entretien classique.

« Cela donne une liberté de s’exprimer aux candidats, remarque Albane Leleu, directrice du Novotel Rouen Sud, enseigne du groupe Accorhotels. Utiliser ce genre d’outil, me permettra de recruter des candidats peut-être différents de ceux que j’aurais d’ordinaire recrutés. »

L’atelier se passe en deux temps, pendant 30 à 40 minutes, les candidats vont suivre les ateliers, sous l’œil d’un chargé de recrutement de l’entreprise, avec qui l’atelier aura été préparé selon les qualités recherchées pour le poste. Ensuite, un échange de 20 à 30 minutes entre le chargé de recrutement et le candidat permet de faire le point sur la première partie.

Loin du traditionnel entretien parfois trop préparé, l’escape game permet de faire tomber les préjugés et de découvrir la véritable personnalité des candidats.

Caroline Lelievre Publié par Caroline Lelievre Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Caroline Lelievre
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 1025 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PETITES ANNONCES
Valérie DUFOUR
valerie.annonces@tourmag.com
+33 6 99 07 16 66


CV DU MOIS
Faites parvenir votre CV texte ou vidéo
à valerie.annonces@tourmag.com.
Le CV le plus original sera mis en avant dans notre newsletter emploi du mois.













TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips