TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e




Compte personnel de formation : tout ce qui va changer pour vous !

Réforme de la formation professionnelle



La réforme de la formation professionnelle va modifier le compte personnel de formation (CPF). Objectif ? Le simplifier, mais aussi le rendre plus accessible et égalitaire. L’une des mesures phares du nouveau CPF est la comptabilisation en euros.


Rédigé par le Lundi 23 Juillet 2018

Le "nouveau" CPF devrait permettre aux salariés d'avoir plus de liberté dans le choix de leur formation. - Photo libre de droit
Le "nouveau" CPF devrait permettre aux salariés d'avoir plus de liberté dans le choix de leur formation. - Photo libre de droit
Dans le cadre de sa réforme de la formation, le gouvernement entend remettre à plat le compte personnel de formation (CPF).

« Le système de la formation n'est ni juste, ni équitable. Demain, nous donnerons à chacun la chance d'avoir un accès égal à la formation qu'il soit ouvrier ou cadre, salarié d'une petite ou grande entreprise », relayait sur les réseaux sociaux la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, en mars dernier.

Ce dernier permet à toute personne active, dès son entrée sur le marché du travail, sous réserve d’une exception, et jusqu’à la date à laquelle elle fait valoir l’ensemble de ses droits à la retraite, d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle.

Le Ministère assure que les droits seront renforcés au travers d’un nouveau compte personnel de formation.

Les demandeurs d’emploi, déjà concernés par le CPF, auront davantage accès à la formation.

Le CPF comptabilisé en euros

Concrètement, qu’est-ce que ça change ? Alors qu’il était jusqu’à présent comptabilisé en heures, le CPF le sera désormais en euros.

Pour rappel, le CPF est actuellement crédité de 24 heures par an pour un salarié qualifié à temps complet, jusqu’à l’acquisition de 120 heures, seuil à partir duquel il bénéficie de 12 heures par an, jusqu’au plafond de 150 heures (acquis en sept ans et demi).

Les salariés pourront ainsi bénéficier de 500 euros par an, plafonnés à 5 000 euros. Ceux sans qualification disposeront de davantage de crédits, 800 euros par an, plafonnés à 8 000 euros.

Pour ceux qui n'auraient pas assez de crédits sur leur CPF pour entamer une formation longue, le gouvernement prévoit "un système d'abondement" après validation d’une commission paritaire.

Quels droits selon le statut ?

Concernant les salariés à temps partiel, le même crédit annuel sera versé sur leur compte, s’ils travaillent à mi-temps ou plus. Ils bénéficieront donc exactement des mêmes droits que ceux travaillant à temps plein.

Les salariés en CDD, en revanche, bénéficieront des droits à la formation au prorata du temps passé dans l’entreprise.

Sur l’ensemble du territoire, un conseil en évolution professionnelle sera assuré. Le conseil portera sur l’évaluation des compétences du salarié, la définition de son projet professionnel, les différentes formations disponibles, etc.

Une application mobile pour gérer son compte

Afin de laisser plus de liberté de choix aux salariés, une application mobile devrait être lancée prochainement. Elle permettra de vérifier le nombre d’euros déjà crédités sur son compte, mais aussi de s’inscrire directement en ligne et de payer la formation.

Il sera également possible de comparer les formations grâce aux commentaires laissés par les autres salariés. Le taux d’insertion dans l’emploi ou le salaire prévisionnel à l’embauche seront précisés.

De nouveaux types de formation, comme les MOOC (cours en ligne), devraient être intégrés à l’offre.

Quid du financement ?

Les TPE et PME bénéficieront d’une solidarité financière des grandes entreprises pour faciliter l’accès de leurs salariés à la formation.

Le financement devrait, lui aussi, être simplifié. Les entreprises ne paieront plus qu’une seule cotisation, la cotisation formation professionnelle, au lieu de deux aujourd’hui (1% formation et taxe d’apprentissage).

Elle sera automatiquement collectée par l'Urssaf. Les démarches administratives devraient ainsi être réduites.

Le gouvernement assure que la construction du plan de formation sera fortement simplifiée.

Le texte retouché est revenu en seconde lecture à l’Assemblée nationale le lundi 23 juillet 2018, juste avant les vacances parlementaires. Il devrait être appliqué en 2019.

Caroline Lelievre Publié par Caroline Lelievre Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Caroline Lelievre
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 2563 fois

Notez

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 12 Juillet 2018 - 12:32 Le Cediv forme ses adhérents au RGPD



PETITES ANNONCES
Valérie DUFOUR
valerie.annonces@tourmag.com
+33 6 99 07 16 66


CV DU MOIS
Faites parvenir votre CV texte ou vidéo
à valerie.annonces@tourmag.com.
Le CV le plus original sera mis en avant dans notre newsletter emploi du mois.













 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle