TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo Welcome to the travel  





Les saisonniers éligibles à la garantie visale

La garantie locative du groupe Action Logement


Les saisonniers peuvent désormais profiter de la garantie Visale, une caution locative accordée par l'organisme Action Logement. En facilitant l’accès à un logement pendant sa période de travail, elle apporte un soutien aux entreprises du tourisme qui peinent à recruter de la main d’œuvre temporaire.


Rédigé par le Lundi 17 Juin 2024

Depuis le 4 juin 2024, la Garantie Visale, la caution locative du groupe Action Logement, est étendue aux saisonniers. @depositphotos/AndreyPopov
Depuis le 4 juin 2024, la Garantie Visale, la caution locative du groupe Action Logement, est étendue aux saisonniers. @depositphotos/AndreyPopov
Depuis le 4 juin 2024, la Garantie Visale, la garantie locative du groupe Action Logement , est étendue aux travailleurs saisonniers.

Une bonne nouvelle pour l’industrie du tourisme ! « C'est une très bonne initiative, que l'on demandait depuis un moment », se réjouit Laurent Barthelemy, président de la branche saisonniers de l’UMIH. C'est une solution de plus pour faciliter les recrutements dans la filière. Cela peut rassurer quelques propriétaires et loger plus de salariés. »

En effet, cette garantie doit permettre aux travailleurs saisonniers de présenter un garant fiable à un bailleur qui sera assuré de percevoir son loyer si le locataire saisonnier n’est pas en mesure de le payer temporairement.

Une aide précieuse pour décrocher plus facilement et rapidement un logement, d’autant plus que l’offre de logement éligible à la caution, a été élargie pour ce public.

Garantie visale : qu’en pensent les recruteurs ?

A l’approche de l’été, les recruteurs de gros contingents de saisonniers voient le potentiel de cette extension de garantie.

« Cette initiative peut aider le secteur du tourisme dans ses recrutements, et cela répond en même temps aux craintes de certains bailleurs sur les impayés. Elle est également une bonne réponse aux recherches des saisonniers, car elle concerne de nombreux types de contrats saisonniers et facilite la mobilité géographique sur des courtes périodes », liste Mélanie Fontugne, DRH de Belambra, dont la plupart des clubs proposent déjà des hébergements aux saisonniers.

« Mais cette initiative reste malgré tout un bon support. Il arrive que nos hébergements saisonniers soient tous complets. Elle permet dans ce cas d'élargir nos recrutements et de ne pas les limiter au périmètre du club », complète la DRH de Belambra, qui doit encore recruter une centaine de saisonniers à travers la France pour la saison été.

Lire aussi : M. Fontugne (DRH Belambra) : « recruter reste un jeu d’équilibriste dans le secteur du tourisme » 🔑

Le DRH de VVF, Damien Ponsot approuve, lui aussi, cette annonce : « La durée variable d’un à neuf mois répond à une des spécificités du statut de saisonnier et de la durée des contrats. »

Malgré tout, il émet quelques réserves : « Ce dispositif doit être connu, il y a donc un enjeu important de communication et d'accessibilité. De plus, les conditions d'éligibilité mettront des saisonniers de côté. Attention également au montant maximum de la garantie qui peut aussi bloquer. 600 euros hors Ile-de-France et 800 euros en Ile-de-France, peut paraître juste. »

Lire aussi : VVF : "Les RH ont besoin de retrouver une place stratégique dans l’entreprise" 🔑

Autre point : Le calendrier. Trop court pour profiter des effets de cette annonce dès à présent.

« L’annonce est un peu tardive, les saisonniers en bénéficieront massive cet hiver », se veut optimiste le président UMIH Saisonniers.

Des pistes pour faciliter les recrutements des saisonniers

Comment se profilent les recrutements de saisonniers pour la saison estivale ?

« Comme d'habitude, nous avons des problèmes de recrutement sur les salariés qualifiés. Nous n’avons pas eu le temps de former tous les salariés qualifiés perdus depuis le covid. Nous n’avons que 37 000 apprentis qui sortent tous les ans de nos écoles. Par rapport aux 80 000 salariés qui nous manquent de façon chronique, ce n'est pas assez. » , affirme Laurent Barthelemy de l'UMIH.

Face aux difficultés de recrutement de personnel, les clubs vacances ne restent pas les bras ballants et mettent en place des actions concrètes pour recruter plus aisément.

Belambra organise plus de forums pour renforcer le recrutement local et poursuit ses partenariats avec les écoles et formations aux métiers du tourisme.

Sur l’hébergement, Damien Ponsot pense que l’on peut aller plus loin : « La question du logement est centrale avec certainement des initiatives à développer sur la mise à disposition pour les saisons estivales de logements non utilisés sur la période comme les logements étudiants par exemple. »

« Plus généralement, il y a un enjeu de visibilité sur tous ces métiers et opportunités. Nous travaillons beaucoup sur la formation et la mobilité, nous devons plus communiquer sur ces avantages et mettre en avant ces parcours possibles dans les métiers saisonniers. »

L’UMIH souhaite poursuivre le partenariat entrepris l’an dernier avec France Travail pour accompagner les saisonniers dans leur recherche d’emploi ou de formation hors saison.


Lu 2798 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >












































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias