TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Portugal, Italie, Espagne, Grèce : doit-on faire un test covid si on est vacciné ? (Mise à jour Islande)

Le tour des pays où il est possible de voyager vaccinés mais sans test à l'aller



C'est une question récurrente des voyageurs : "Si je suis vacciné, faut-il pour autant faire un test PCR avant le départ ?"... La réponse dépend des destinations. Espagne, Italie, Portugal, Grèce, Croatie, Slovénie, Allemagne : quelles sont les règles ? TourMaG.com fait le point.


Rédigé par le Mardi 1 Juin 2021

Italie : test PCR ou antigénique pour tous 48h avant le voyage

Plusieurs pays sont ouverts aux voyageurs vaccinés. Ces derniers seront dispensés de test PCR comme à Madère, en Grèce ou encore en Espagne dès le 7 juin - Depositphotos.com, PhaisarnWong
Plusieurs pays sont ouverts aux voyageurs vaccinés. Ces derniers seront dispensés de test PCR comme à Madère, en Grèce ou encore en Espagne dès le 7 juin - Depositphotos.com, PhaisarnWong
L'Italie a levé le 15 mai dernier, l'obligation pour les voyageurs français à se soumettre à un isolement de 5 jours à leur arrivée sur le territoire italien.

Depuis le 16 mai 2021, les voyageurs entrant en Italie en provenance de France doivent présenter le résultat négatif d’un test PCR ou antigénique réalisé moins de 48h avant le voyage.

En l’état actuel de la règlementation, la vaccination ou le fait d’être guéri de la Covid ne dispense pas de la réalisation du test, précise bien le Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères (MEAE) dans sa rubrique "Conseils aux voyageurs".

Les voyageurs français doivent également se signaler dès l’arrivée à l’autorité sanitaire régionale.

Les enfants de moins de 2 ans sont notamment dispensés de tests, ainsi que les voyageurs effectuant un séjour ne dépassant pas 120 heures "pour des besoins prouvés de travail, de santé ou d’urgence absolue".

La liste des motifs pour les voyageurs exemptés de tests est à retrouver dans les Conseils aux voyageurs.

Espagne : test PCR pour tous jusqu'au 7 juin...

Actuellement, les voyageurs français qui souhaitent se rendre en Espagne doivent présenter le résultat d'un test PCR négatif effectué 72h avant l’arrivée dans le pays.

Ce test est exigé à l’entrée du territoire espagnol par voie aérienne (aéroports) ou maritime (ports) et même par la route.

Le Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères déconseille toujours "fortement" dans ses conseils aux voyageurs "de se rendre en Espagne depuis la France pour tourisme ou des activités de loisirs."

La situation pourrait évoluer à compter du 7 juin 2021. Rappelons que Jean-Baptiste Lemoyne a rencontré Maria Reyes Maroto, Ministre de l’industrie, du commerce et du tourisme en Espagne le 25 mai dernier à Paris.

Dans un communiqué, le gouvernement a annoncé que les voyageurs originaires des territoires de l'Union européenne catalogués aux couleurs orange, rouge et rouge foncé selon le feu tricolore de l'ECDC pourront entrer en Espagne avec un test PCR ou, à partir du 7 juin, avec le calendrier de vaccination complet autorisé par le EMA ou OMS".

A partir de cette date il ne sera donc plus nécessaire pour les personnes vaccinées (deux doses et respect des 15 jours après la seconde dose) d'effectuer un test PCR avant de se rendre en Espagne.

Grèce : pas besoin de test si vaccinés

La Grèce a été l'un des premiers pays à annoncer sa réouverture aux voyageurs français notamment.

Pour s'y rendre les voyageurs doivent présenter l'un de ces documents, comportant nom et prénom du voyageur tels qu’indiqués sur son passeport :

- soit un certificat de vaccination complète achevée au moins 14 jours avant le voyage ;

- soit un résultat d’un test négatif au coronavirus Covid-19 (RT-PCR) de moins de 72h, également exigé pour les enfants à partir de cinq ans ;

- soit un certificat de rétablissement de COVID-19 délivré par une autorité publique ou un laboratoire certifié, ou un certificat de résultat positif du test moléculaire PCR confirmant que le titulaire s'est rétabli de l'infection par le virus SARS-CoV-2, délivré dans les 9 mois précédents et plus de 2 mois à compter de la date de réalisation du test.

Ces documents doivent être accompagnés par le document PLF qui permet d’obtenir un QR code à présenter à l’embarquement et aux autorités grecques à l’arrivée.

Pour connaître toutes les formalités pour la Grèce : Conseils aux voyageurs du MEAE.

Portugal : test PCR pour tous

Depuis le 16 mai à minuit, les mesures d'isolement pour les Français souhaitant se rendre au Portugal ont été levées.

Tous les voyageurs, vaccinés ou non, devront toutefois présenter le résultat d'un test RT-PCR négatif datant de moins de 72h (à l’exception des enfants de moins de 2 ans) avant l’embarquement.

Les déplacements non-essentiels pour les Français sont désormais autorisés.

Exception à Madère

Vers Madère, depuis la mi-février, l'archipel a mis en place un "couloir vert" nous précise l'Office national du tourisme portugais joint au téléphone. Les personnes apportant la preuve qu’ils ont déjà eu le Covid-19 dans les 90 dernier jours ou un certificat de vaccination stipulant la réception des deux doses sont exemptées de présenter un test PCR négatif à leur arrivée.

Pour les non-vaccinés un test PCR négatif de moins de 72h sera demandé.

Pour les Açores, tous les voyageurs vaccinés ou non devront présenter un résultat négatif au test de dépistage du SRAS-CoV-2 (RT-PCR) dans les 72 heures précédant le départ.

A noter qu'uniquement pour les Açores ou Madère, sans test PCR, les voyageurs seront obligatoirement soumis, à l’arrivée, à un test PCR, pris en charge par les autorités locales.

Pour connaître toutes les formalités pour le Portugal : Conseils aux voyageurs du MEAE.

Croatie : pas de test si vaccinés

Depuis 1er avril 2021, pour entrer en Croatie les touristes étrangers en provenance de l’Union Européenne ont besoin de présenter un test PCR ou un test antigénique négatif, datant de moins de 48 heures.

Les personnes ayant eu la COVID-19 au cours des six derniers mois, ainsi que les personnes vaccinées sont exemptées de l'obligation de présenter un test PCR négatif et peuvent entrer en République de Croatie.

Ces voyageurs devront présenter un certificat de vaccination permettant de constater qu’au moins 14 jours se sont écoulés depuis la seconde injection ou, dans le cas d’un vaccin à injection unique, que 14 jours se sont écoulés depuis l’injection.

Pour les personnes immunisées, il leur sera demandé un certificat médical confirmant la guérison de la Covid-19 ou test positif (PCR ou antigénique rapide) réalisé entre 180 et 11 jours avant d’accéder au point d’entrée sur le territoire.

Les enfants de moins de 7 ans accompagnés de leurs parents ou d'un représentant légal qui remplissent les conditions d'entrée en Croatie sont exemptés de l'obligation du test.

Aussi, il est recommandé de remplir le formulaire EnterCroatia qui peut être demandé à l’arrivée des voyageurs.

Pour connaître toutes les formalités pour la Croatie : Conseils aux voyageurs du MEAE.

Danemark : pas de test si vaccinés

Depuis le 1er mai, les voyageurs ayant reçu une vaccination complète depuis au moins deux semaines et résidents dans des pays « jaunes » ou « oranges » de l’UE /Zone Schengen (dont la France) peuvent désormais accéder librement au Danemark.

Ces personnes sont exemptées de conditions de tests préalables ou à l’arrivée, de mesures d’isolement.

Le certificat vaccinal doit notamment mentionner le type de vaccin utilisé (obligatoirement un vaccin reconnu par l’agence européenne du médicament) et la date de vaccination (dont la seconde, selon le type de vaccin). Voir cette page pour plus de détails.

En revanche, pour les voyageurs n’ayant pas reçu de vaccination complète, en provenance de pays « jaunes » ou « oranges » de la zone UE/Schengen (dont la France), ils doivent se conformer aux mesures sanitaires : test négatif de moins de 48h à l’embarquement (PCR ou antigénique), test antigénique à l’arrivée à l’aéroport, puis période d’isolement.

Toutefois, il n’y a plus de restriction liée au motif de séjour concernant les personnes en provenance de ces zones.

Pour connaître toutes les formalités pour la Croatie : Conseils aux voyageurs du MEAE.

Autriche : pas de test si vaccinés

L'Autriche a mis en place la règle des "3 G" : Geimpft, Genesen, Getestet qui signifient "vacciné, guéri, testé", pour les voyageurs en provenance d’États où l’incidence de l’infection est faible, dont la France.

Depuis ces pays, tout type d’entrée - même à des fins touristiques - est possible sans quarantaine si l’on dispose d’un certificat prouvant l’un des "3 G" : c'est-à-dire soit vacciné, soit l'immunité, soit un test négatif au covid-19.

A défaut, un test doit être effectué immédiatement, ou au moins dans les 24 heures.


Comme preuve de vaccination, il faut un document délivré en allemand ou en anglais (par exemple le certificat de vaccination jaune) mentionnant un vaccin approuvé par l’Agence européenne du médicament, ou qui a passé avec succès le processus EUL de l’OMS.

La première injection doit avoir eu lieu au moins 22 jours et moins de trois mois avant l’entrée sur le territoire.

Un certificat de guérison est un avis médical ou émanant des autorités (par exemple, un avis d’isolement) en allemand ou en anglais concernant une infection qui a été surmontée au cours des six derniers mois. Une preuve d’anticorps neutralisants équivaut au certificat de guérison, qui ne doit pas dater de plus de 3 mois au moment de l’entrée.

La France entre actuellement dans cette catégorie.

Pour connaître toutes les formalités pour l'Autriche : Conseils aux voyageurs du MEAE.

Allemagne : pas de quarantaine si vaccinés mais un test pour tous

Pour se rendre en Allemagne, les voyageurs français doivent obligatoirement présenter un test PCR négatif de 72h avant le départ pour rentrer sur le territoire allemand.

Ils doivent ensuite observer une quarantaine de 10 jours qui peut être levée sous les conditions suivantes :

- Levée immédiate sous présentation d’un certificat de vaccination : dernière dose datant d’au moins 14 jours
- Levée au 6ème jour de la quarantaine sous présentation d’un 2ème test PCR négatif

Aucune levée de quarantaine (14 jours) pour les personnes en provenance de zones où il y a des variants qui pour ces personnes est de 14 jours..

Voici tout le détail des règles actuellement en vigueur :

1. Enregistrement d’entrée sur le territoire : https://www.einreiseanmeldung.de/#/
- s’ils ont séjourné dans une zone à risque, à fort taux d’incidence ou dans une zone touchée par des variants du virus au cours des dix jours précédant leur voyage, quel que soit le moyen de transport employé (véhicule personnel, avion, train, etc.)
- dans cette déclaration, il faut également enregistrer leur certificat de test négatif (PCR) ou leur attestation de vaccination complète ou de rétablissement d'une contamination (par exemple PCR positif de plus de 28 jours mais de moins de 6 mois)

2. Obligation de présentation d’un justificatif / Le certificat peut être en anglais, espagnol, italien, français ou allemand.
- Présenter un test PCR négatif au plus tard 72 heures avant l’entrée en Allemagne.
- Présenter un test antigénique négatif au plus tard 48 heures avant l’entrée en Allemagne.
- Présenter un certificat de vaccination (BioNtech/Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson&Johnson)

3. Observer une quarantaine de 10 jours à son domicile, sans y recevoir de visite (hors autres membres du domicile)
- pour les personnes en provenance d’une zone à risques (France métropolitaine) = possibilité de levée de la quarantaine immédiatement dès la présentation d´un certificat de vaccination (la dernière injection nécessaire a eu lieu au moins 14 jours avant l’entrée sur le territoire) ou de rétablissement
- pour les personnes en provenance de zones à fort taux d’incidence = possibilité de réduction de la quarantaine au bout de 5 jours dans certains Länder sur présentation d’un second test négatif
- Pour les voyageurs en provenance d’une zone touchée par des variants du virus, la durée de l’isolement est 14 jours et ne peut être réduite.

Pour connaître toutes les formalités pour l'Allemagne : Conseils aux voyageurs du MEAE. et aussi l'Office fédéral des Affaires étrangères (Allemagne).

Chypre : pas de test si vaccinés

Les personnes pleinement vaccinées (deux doses pour la plupart des vaccins, vaccins approuvés par l’AEM, Sputnik V et Sinopharm) en provenance de France, des pays européens et de plusieurs autres Etats sont dispensées de test pour entrer à Chypre. Le CyprusFlightPass reste requis.

Pour les autres personnes non vaccinées, il est nécessaire de disposer d’un test PCR négatif réalisé moins de 72h avant le départ et de remplir le CyprusFlightPass. Un deuxième test (payant) doit être réalisé à l’arrivée à Chypre et un isolement est nécessaire dans l’attente du résultat (généralement 24h).

Il n’y a plus d’interdiction d’entrée pour les non-résidents, ni de période de quatorzaine en provenance de France.

Pour connaître toutes les formalités pour Chypre : Conseils aux voyageurs du MEAE.

Malte : Test PCR pour tous dès le 1er juin 2021

Malte a annoncé une reprise de son activité touristique sur le plan international dès le 1er juin 2021, en raison des progrès de la vaccination dans le pays.

"70% de la population adulte maintenant vaccinée avec au moins une dose du vaccin contre le COVID-19, et 42% de la population est pleinement vaccinée avec deux doses des vaccins Pfizer, Moderna ou AstraZeneca, ou une seule dose du laboratoire Johnson & Johnson" indique un communiqué de l'office de tourisme de Malte.

Malte s'appuie sur des critères reposant sur un « Système de couleurs » pour établir les modalités d'entrée.

La France fait partie de la liste orange. Pour les ressortissants français vaccinés ou non, un résultat de test PCR négatif, de moins de 72h leur sera demandé nous indique l'office de tourisme de Malte.

A noter que pour le retour, Malte fait partie des rares pays où les voyageurs n'auront rien à débourser pour effecteur leur test PCR pour rentrer en France.

Tunisie : au 1er juin les voyageurs vaccinés exemptés de test et de quarantaine

La Présidence du Gouvernement Tunisien vient d'annoncer que les voyageurs vaccinés et ayant reçu deux doses ou immunisés c'est à dire ayant été contaminé par le coronavirus depuis plus de 6 semaines seront exemptés de quarantaine et de test PCR négatif à effecteur avant le départ à partir du 1er juin 2021.

Pour les autres voyageurs âgés de plus de 12 ans, ils devront présenter un résultat négatif d'un test PCR effectué 72 heures avant le départ. Ils devront par ailleurs s'engager "sur l'honneur" à passer sept jours d’auto-confinement dans leur lieu de résidence.

A noter que les voyages hors Union Européenne sont strictement encadrés, et qu'ils n'est pas possible actuellement de voyager pour motif de loisir en dehors d'Europe.

La situation devrait évoluer, les États-membres de l'UE doivent établir d'ici au 9 juin la liste des pays extra-européens dont les ressortissants pourront entrer librement dans l'espace européen.

Bulgarie : pas de test si vaccinés

L’accès au territoire bulgare est autorisé sans restriction aux personnes en provenance d’un autre Etat membre de l’Union européenne et des pays de l’espace Schengen (y compris de Saint-Marin, Andorre, Monaco et du Vatican) indique le Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères.

Tous les voyageurs, y compris ceux en provenance de France, devront présenter l'un des trois documents suivants :

- le résultat négatif à un test PCR pour la Covid-19, réalisé jusqu’à 72 heures avant leur arrivée sur le territoire bulgare ;

- un certificat de vaccination contre la Covid-19. Ce certificat doit comporter votre nom et prénom (écrits en alphabet latin selon la pièce d’identité utilisée pour le voyage), votre date de naissance, les dates d’administration des doses respectives du vaccin, le nom commercial et le numéro du lot, le nom du producteur ou du détenteur de l’autorisation d’usage, le pays d’émission et le nom de l’institution d’émission ;

- pour les personnes ayant eu la Covid-19 : un document prouvant le résultat positif d’un test PCR ou d’un test rapide antigénique de détection de la Covid-19, pour la période du 15eme au 180eme jour depuis la date du test de dépistage inscrite dans ce document. Ce document doit comporter votre nom et prénom (tels qu’ils figurent sur la pièce d’identité utilisée pour le voyage), les données du laboratoire où le test a été réalisé (nom, adresse ou autres coordonnées), la date à laquelle le test a été effectué, ainsi que la méthode utilisée (PCR ou RAT) et le résultat (positif), permettant d’interpréter le document.

Islande : pas de test PCR au départ ni quarantaine de 5 jours les vaccinés et immunisés

Les Conseils aux voyageurs du Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères indiquent que les voyageurs présentant un certificat de vaccination complète avec l’un des vaccins approuvé par l’Agence européenne du médicament ou par l’Organisation mondiale de la santé (en français, anglais, islandais, danois, norvégien ou suédois), ou un certificat médical prouvant qu’ils ont déjà contracté le virus et sont maintenant immunisés (en anglais, islandais, danois, norvégien ou suédois) peuvent être exemptés du protocole sanitaire aux frontières c'est à dire du test PCR avant le départ.

Seul un test PCR à l’arrivée en Islande est requis, même les enfants devront effectuer ce test.

Les voyageurs doivent ensuite rester en quarantaine jusqu'à l'obtention du résultat négatif du test. S'ils ne reçoivent pas de message dans les 24 heures c'est que le résultat est négatif. Ils n'auront pas non plus à effectuer la quarantaine de 5 jours.

Pour plus d’informations sur les conditions d’arrivée en Islande (en anglais).

Pour les autres voyageurs, ces derniers doivent présenter un test PCR réalisé moins de 72 heures avant le départ (en anglais, norvégien, danois ou suédois) rappelle le Quai d'Orsay.

Ils devront également se faire tester dès leur arrivée à l’aéroport international de Keflavik (test gratuit), et observer une quarantaine stricte de 5 jours jusqu’aux résultats d’un troisième test PCR (gratuit) à passer dans l’un des centres de dépistage du pays.

Pour connaître toutes les formalités pour l'Islande : Conseils aux voyageurs du MEAE.

Pologne, Slovénie : vaccinés ou testés négatif, exemptés de quarantaine

Pologne

Les voyageurs en provenance des États de l’Union européenne qui viennent en Pologne par avion, train, autocar ou bus sont dispensés de quarantaine (10 jours), si elles sont vaccinées contre la COVID-19, ou qu'elles présentent à l’arrivée un résultat négatif du test COVID-19, en polonais ou en anglais, dont le résultat a été obtenu au maximum 48 heures avant le départ.

Pour connaître toutes les formalités pour la Pologne : Conseils aux voyageurs du MEAE.

Slovénie

Les voyageurs en provenance de France doivent présenter un test négatif de moins de 48h (à compter de la date du prélèvement) ou se soumettre à une quarantaine de 10 jours.

Depuis le 13 février 2021, les personnes ayant été vaccinées contre la Covid-19, et celles remises du virus (sous conditions), sont exemptées de quarantaine ou de test (voir tableau dans rubrique III. 1. A).

Pour connaître toutes les formalités pour la Slovénie : Conseils aux voyageurs du MEAE.

Motifs impérieux et quarantaine : quid de la Polynésie, Martinique, Guadeloupe, Réunion...

Martinique et Guadeloupe
Les voyageurs au départ de Métropole devront présenter un test PCR négatif de moins de 72h avant le départ au départ de l’Hexagone. Le test PCR n'est pas exigé pour le voyage retour.

Si les métropolitains vaccinés, avec un schéma vaccinal complet, n'auront pas d'isolement à subir, les touristes non vaccinés devront s’engager à un auto-isolement de 7 jours à l’issue duquel ils devront être testés négatifs.

Réunion et Mayotte
Entre La Réunion et Mayotte et l’Hexagone, la levée des motifs impérieux pour les voyageurs vaccinés (schéma vaccinal complet) dans les deux sens sera effective à partir du 9 juin. Pour les personnes non-vaccinés, les motifs impérieux resteront valables avant et après cette date.

Concernant la quarantaine, que ce soit à l'aller ou au retour, les voyageurs français vaccinés ou non en provenance de métropole devront présenter un test PCR négatif de moins de 72h, mais surtout s’engager à un auto-isolement de 7 jours à l’issue duquel ils devront être testés négatifs.

Polynésie française
Les motifs impérieux entre la Polynésie française et l’Hexagone seront levés pour les personnes vaccinées (schéma vaccinal complet), à partir du 9 juin 2O21,

Néanmoins un test PCR négatif de moins de 72h avant le départ vers la Polynésie Française continuera à être exigé.

Conformément au protocole sanitaire local, les voyageurs vaccinés seront dispensés de quarantaine à l’arrivée sur le territoire de la Polynésie Française.

A lire aussi : DOM-TOM Coronavirus : la levée des motifs impérieux est annoncée pour le 9 juin 2021

Test PCR obligatoire pour tous pour revenir en France

Si les voyageurs vaccinés peuvent, dans certains cas, échapper aux test PCR pour se rendre vers l'une des destinations citées ci-dessus, tous les voyageurs au retour en France, vaccinés ou non, devront présenter un résultat de test PCR négatif de moins de 72h avant de rentrer dans l'Hexagone.

Et si ces tests sont remboursés en France par la Sécurité sociale, ce n'est pas le cas dans tous les pays, et il faudra y aller de votre poche.

France 3 a réalisé une carte interactive qui permet de connaître les tarifs appliqués en Europe et ailleurs.

Les prix peuvent atteindre jusqu'à 300 euros pour effectuer le test.

La Sécurité sociale peut prendre en charge une partie de ces tests effectués en dehors du territoire national, jusqu'à 50 euros maximum. Pour en bénéficier, il faut remplir un formulaire.

Rejoignez la conversation sur Facebook


Rejoignez la conversation sur LinkedIn



Lu 265955 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Brossard le 31/05/2021 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tourmag titre : "Grèce : pas besoin de test si vaccinés"

C'est clair, c'est net.

Il faudrait aussi que pouvoirs publics français cessent de tourner autour du pot.

Comme l’Espagne, comme la Grèce, et comme les adeptes des messages clairs, et donc simples, en France, il faudrait renoncer au test RT-PCR pour les voyageurs qui sont vaccinés, et n’imposer le test RT-PCR qu’aux personnes non vaccinées.

La raison majeure des mesures attentatoires aux libertés individuelles était l’engorgement des hôpitaux : une personne vaccinée est censée ne pas provoquer un engorgement direct des hôpitaux, direct signifiant que la personne vaccinée est supposée ne jamais être admise dans un hôpital pour cause de Covid-19 avec effets graves.

Toute personne vaccinée doit donc être libre de circuler et de voyager, munie de sa seule attestation de vaccination.

L’argument qui consisterait à dire qu’une personne vaccinée pourrait néanmoins contaminer des tiers ne résiste pas au fait que toute personne non vaccinée pourrait également contaminer des tiers et pourrait, en plus, engorger les hôpitaux par sa propre admission à l'hôpital pour cause de Covid-19 avec effets graves. La différence est majeure.

Au final une personne vaccinée a effectivement accompli un acte civil responsable, visant à limiter l’engorgement direct des hôpitaux, ce qui justifie que les personnes vaccinées soient exonérées de test RT-PCR.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus












































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias